Grâce à son expérience de longue date et son implication, TERREAL peut vous accompagner dans cette nouvelle étape de la vie des bâtiments. Avec son expertise et son offre produit adaptées aux enjeux environnementaux, TERREAL est un vrai partenaire pour vous accompagner dans la RE2018.

VERS DES BÂTIMENTS À ÉNERGIE POSITIVE


ÉVOLUTION DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE

RE2018_evolutions_reglementation_thermique.png

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DU BÂTIMENT

Performance_energetique_du_batiment.png

QUE CHANGERA LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION ?


La future réglementation environnementale est une nouvelle étape vers les bâtiments à énergie positive poussée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte (TECV). Elle s’appuie sur la directive européenne des bâtiments à énergie quasi-nulle Nzeb qui prévoit deux échéances claires :

   • Au 31/12/2020, tous les nouveaux bâtiments devront être à énergie quasi nulle.
   • Au 31/12/2018, tous les bâtiments publics devront anticiper cette exigence
.

En parallèle, la stratégie nationale bas-carbone introduit la notion d’environnement, en fixant un objectif de diminution d’au moins 87% des émissions de gaz à effet de serre dans le bâtiment à l’horizon 2050.

2 OBJECTIFS PRINCIPAUX


ÉNERGIE POSITIVE

La quasi-suppression des consommations d’énergie non renouvelable

BAS CARBONE

La limitation des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment.

UNE RÉGLEMENTATION QUI SE CONSTRUIT PAR L'EXPÉRIMENTATION


La phase d’expérimentation est placée au cœur de la démarche de la nouvelle règlementation environnementale. Pour inciter le marché à tester les différents seuils de performance et valoriser les efforts consentis par les maîtres d’ouvrage, le label E+C- a été lancé dès le 01/01/2017. Après vérification par un certificateur agréé, le maître d’ouvrage pourra valoriser son bâtiment à travers le label E+C- : Energie Positive & Réduction Carbone.

2 GRANDES ORIENTATIONS


La future règlementation environnementale RE2018 repose sur 2 objectifs avec comme cibles la quasi-suppression des consommations d’énergie non renouvelable et la limitation des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment.

BÂTIMENTS À ÉNERGIE POSITIVE

En plus des critères règlementaires de la RT2012 (BBio, Cep, Température intérieure conventionnelle) le critère bilan énergétique est utilisé pour évaluer le niveau de performance du bâtiment à énergie positive.

orientation_RE_batiments_energie_positive.png

5 usages réglementaires : éclairage, climatisation, eau chaude sanitaire, chauffage, ventilation

BÂTIMENTS BAS CARBONE

L’empreinte environnementale d’un bâtiment est évaluée sur la base du référentiel ÉNERGIE CARBONE qui calcule l’impact carbone de chacun de ses composants durant le cycle de vie du bâtiment, par exemple : la fabrication des composants, leur mise en œuvre durant la phase chantier, l’exploitation du bâtiment et sa démolition puis sa valorisation par recyclage.

orientation_RE_batiments_bas_carbonne.png

EGES : Émission de Gaz à Effet de Serre globale (comprenant toutes les consommations du bâtiment y compris les usages domestiques électriques)
EGES PCE : Émission de Gaz à Effet de Serre des Produits de construction et d’Equipement

*SDP : Surface De Plancher