La réglementation incendie définit les moyens à mettre en œuvre à la conception d’un ouvrage pour en protéger ses occupants. Ces moyens peuvent être actifs (détecteurs, sprinklers, ect..) ou passifs (matériaux de structure, enduits coupe-feu, etc.)

UNE RÉPONSE FIABLE POUR VOS CONSTRUCTIONS


                

          HAUTE RESISTANCE

Les briques en terre cuite limitent la propagation du feu. 

                 Picto_aucun_degagement_toxique.png

AUCUN DÉGAGEMENT TOXIQUE

La brique terre cuite n'émet pas de fumée ou dégagement toxique en cas d'incendie.

 

                 Picto_incombustible.png

             INCOMBUSTIBLE

100% terre cuite, la brique TERREAL est classée A1 pour la résistance feu.

                 Picto_performances_certifiees.png

 PERFORMANCES CERTIFIÉES

Les briques TERREAL répondent aux exigences réglementaires de la norme incendie tant pour la réaction que pour la résistance au feu. Les PV d'essais de nos briques sont disponibles auprès de notre assistance technique.

LA RÉGLEMENTATION POUR LE MUR PORTEUR DE FAÇADE


Dans le cas de murs porteurs de façade, c'est la résistance mécanique au feu (R) qui constitue la performance principale du mur
• Les valeurs d’étanchéité et d’isolation sont sans objet, la face opposée au feu (extérieur) ne devant pas être protégée.
• Les valeurs de E et I ne seront utilisées que si la brique est employée en murs intérieurs de séparation entre logements.

La notion de “durée”
• L’exigence de durée est établie en fonction de la nature de l’ouvrage (il est plus rapide d’évacuer une maison individuelle qu’un R+6).
• C’est une donnée de la réglementation. Elle varie suivant les familles d’ouvrages : de 15 min (une simple maison individuelle) à 90 min (un immeuble de 7 étages).

La notion de "capacité portante du mur"
• La charge que doit supporter le mur est variable selon la conception structurelle de l’ouvrage.
• On peut néanmoins retenir, par approximation, qu’un niveau d’élévation entraine une descente de charge d’environ 5 t/ml sur le mur porteur situé sous le niveau : ➡ 1 niveau = environ 5 t/ml.
• Il est bien sur possible de diminuer cette charge portante, en créant des poteaux de reprise en béton, par exemple. Ainsi un immeuble R+4 fait théoriquement supporter sur le RDC 4 x 5 = 20 t/ml sur
la brique. Si le concepteur décide de descendre la charge via des poteaux, il peut tout à fait réussir à réduire cette charge à 10 t/ml en positionnant des raidisseurs utilisant nos angles et double tableau
sismique.
• Les descentes de charge en tête de murs porteurs peuvent être calculées suivant le DTU20.1 ou l' Eurocode 6. Important: Il est interdit de mixer les deux méthodes de dimensionnement.

CATÉGORIE D'OUVRAGE


IGH : IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR

ERP : ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

HABITATIONS

INSTALLATIONS CLASSÉES

BUREAUX

PERFORMANCE AU FEU D'UN MUR


La performance au pied du mur est déterminée par sa :

RÉACTION AU FEU
La terre cuite est classée conventionnellement A1, donc n’apportant aucune contribution au feu, elle est donc considérée incombustible

RÉSISTANCE AU FEU
La résistance au feu est le temps durant lequel le mur continue à assurer son rôle, ce malgré l’action de l’incendie.

CLASSEMENT AU FEU


      tableau_classement_au_feu

LES EXIGENCES DE RÉSISTANCE AU FEU PAR TYPE D’OUVRAGE D’HABITATION